En résidence :

Le loup de Marlaguette,

théâtre et marionnettes, dès 4 ans

semaine du 25 en résidence , sortie de résidence samedi 30 à 16h30

par le Puppet Sporting Club

Une fillette audacieuse se promène dans la forêt et rencontre, comme il se doit, un loup. Passée une période de frayeurs et de conflits, le spectacle s’attarde sur l’amitié improbable entre l’enfant et le grand prédateur. Une adaptation libre et poétique d’un grand classique de la littérature enfantine, Marlaguette, écrit par Marie Colmont.

Ce spectacle est une forme courte, dans laquelle Le Puppet Sporting Club prend plaisir à partir de procédés qui lui sont chers (gaine, corps castelet, ombre, encres et dessin), et poursuit sa route avec  son vieux compagnon, le Loup. Certes dangereux, il se révèle, à contre-courant du répertoire classique, tendre, sensible et attentif. La figure de la Bête en devient plus complexe… plus humaine. Un conte dont la fin ne livre pas de solution clé en main, sinon celle de devoir, parfois, surmonter la douleur et le deuil : « Cela lui faisait à la fois plaisir et tristesse ».


« L’homme qui écoutait battre le cœur de la terre » un mythe kabyle

En résidence régulière !!!

du 11 au 15 janvier Kamel Guennoun:

Note d’intention

Si je devais dire ce que ce mythe représente pour moi, je dirais que c’est peut-être ce qui évoque le plus mon enfance, un pays qui n’a cessé d’être en mouvement.

Ce pays, c’est vrai, je l’ai quitté depuis longtemps mais les images sont là : le village, la guerre,  l’exode vers la cité, le départ pour la France…

En étudiant les cosmogonies, les mythes, dans la conscience de la signification des symboles, je cherche à créer du lien, à donner du sens, depuis nos expériences intimes jusqu’à l’universel.

Le mythe kabyle que je reprends ici est le fruit d’une mémoire travaillée par l’exil et l’acculturation. Je ne prétends pas raconter l’exactitude, mais faire en sorte de rendre un vibrant hommage à nos grands-mères kabyles et à leur rôle de gardiennes de la mémoire.

Le Mythe évoque à notre esprit des civilisations très éloignées des nôtres, dans l’espace et dans le temps, pourtant il peut faire apparaître, entre différentes cultures, les similitudes entre l’hier cristallisé et le bel aujourd’hui. Ce qui intéressant dans le Mythe, c’est non seulement l’histoire qu’il raconte, mais encore la façon dont il est construit et l’expérience qu’il nous fait traverser.

En nous permettant de construire des ponts entre les cultures, des reliements entre les peuples, le mythe est un vrai combat anti raciste, une marche humaine.

La mise en scène sera sobre : un  puits de lumière, une chaise. Le mythe kabyle est très peu connu, voire pas du tout. Tout l’art sera de le conter pour le dévoiler, sans déflorer son mystère.

Je cherche à transmettre en régénérant l’art de la transmission. Adapter le mythe à aujourd’hui, lui trouver une forme pour parler en contemporain.

C’est un pari, une aventure, un travail d’équipe. La structure du mythe est respectée mais le dire que j’engage préserve une part de liberté.

Partenaires pressentis : création lumière, Hervé Bontemps ; co-écriture, Marc Aubaret, ethnologue, fondateur du CMLO,  Christel Delpeyroux et Françoise Diep, conteuses ; mise en scène Hassane Kassi Kouyaté, comédien-metteur en scène, conteur et Chantal Raffanel, comédienne, metteuse en scène.

Structures : CMLO, ville d’Alès, festival Contes sous le tilleul (Gard), festival Palabrages (Gard), festival du Conte à St Gilles (Gard), festival Souffle des mots (Avignon), festival Belles Histoires (Montpellier), théâtre Isle 80 (Avignon), Théâtre de Pierre (Fouzilhon), Médiathèque Lucie Aubrac de Ganges (Hérault).

Lieux de diffusion prévus : chez les partenaires ci-dessus et au festival Off d’Avignon en 2020.

Diffusion du spectacle : Opus 31 Montpellier https://www.opus31.fr/le-conteur-kamel-guennoun


Orchestre national de Syldavie

nouveau spectacle autour des musiques d’Europe de l’Est

du 18 au 21 janvier
www.orchestre-syldavie.com

Le projet, appelé  « Orchestre National de Syldavie », se fait avec un quintet (2 violons / accordéon / guitare / contrebasse) composé de très bon musiciens Avignonnais . Le chant polyphonique tient également une place importante dans le spectacle.

Plus qu’un simple concert, l’Orchestre National de Syldavie nous invite pour un voyage aux confins de ces terres d’Europe de l’Est où la nostalgie, la mélancolie côtoient depuis toujours la fougue, l’exubérance et la chaleur humaine.

Chansons Polonaises, Russes mais également Hongroises où encore Tziganes, entre traditions et compositions originales, c’est accompagné par l’accordéon, la guitare , la contrebasse et de leur deux violons, que l’Orchestre National de Syldavie nous fera découvrir la diversité, la richesse de ces musiques d’Europe de l’Est!


Kala Neza /

du 14 au 18 septembre & 23 au 27 novembre2020, la conteuse et comédienne Kala Neza sera en résidence pour sa prochaine création. > Sortie de résidence 27 novembre 2020

Depuis plusieurs années, Kala Neza a créé des spectacles sur commande provenant des associations telles que le point jeune écoute à Carpentras, le centre médico-social à Carpentras, le planning familial d’Avignon, à chaque fois sur le thème de l’intimité et la sexualité. Ces spectacles étaient joués devant des ados et des adultes.  A partir de cette expérience, Kala Neza se lance dans une création grand public sur ce thème. De la rencontre du couple à la naissance des enfants, en passant par les difficultés de dialogue entre parents et ados sur ce thème. Un seul en scène qui vous fera rire, et qui tend un fils vers l’univers symbolique et la sagesse des contes.


Pourquoi ?

du 5 au 9 octobre. > sortie de résidence 8 octobre

Récits et témoignages dans les camps d’internement pour Nomades 1940/1946. Création sur le sujet des camps d’internement en France, suite au décès de Raymond Gurême, Tsigane forain.Comme un hommage à cet homme incroyable, dont personne presque n’a évoqué la vie.  commande de l’AGSGV 63, qui oeuvre pour les Gens du Voyage. Travail délicat et douloureux.  avec et par Armelle  et Peppo Audigane et la collaboration artistique de Kamel guennoun


Dans l’ombre de l’ombre se cache la Merveille

Du 26 au 30 octobre. > sortie de résidence 30 octobre 19h

Catherine Caillaud / Fred Vilain. Accompagnement Artistique : Kamel Guennoun

Écoutez l’histoire des humbles qui changent le monde et bercé par le oud,  plongez dans un long rêve éveillé !
Au plus profond des cœurs, les contes merveilleux ouvrent portes et fenêtres sur des territoires inexplorés.
Un conte musical pour se sentir plus beau, plus lumineux, plus vivant .


« DéraciNés », création 2021

du 15 au 20 novembre
Un spectacle visuel de marionnettes et ombres, tout public à partir de 10 ans.

Dans les villes des anonymes se croisent.
Quelles sont leurs histoires ? D’où viennent-ils ? Pourquoi sont-ils là ?
Yuma est un adolescent d’origine Innu. Dans sa ville natale il se sent suspendu et tiraillé entre deux mondes : celui de ses origines ensevelies dans le passé et celui dans lequel il a grandi.
Lorsque Yuma commence à s’intéresser à Maka, sa voisine, l’histoire de cette femme originaire d’Amazonie va réveiller celle du jeune adolescent.

« Nous travaillons sur cette création depuis plusieurs années, cette histoire est celle de Maka et Yuma et de tant d’autres humains qui sont arrachés de leurs terres d’origines. Ils sont déplacés dans des villes et ils y perdent leur mode de vie, leur culture et leur identité. Leurs terres sont exploitées par des multinationales. Ce spectacle nous raconte une des conséquences du déracinement des peuples autochtones dans le monde. »
Interprètes : Daniel Blander, Tamar Rojas, Elsa Gire PéchayreConstruction décors et marionnettes : Daniel BlanderMusique originale : Célyne BaudinoLumière : Cie Alas Negras
Dramaturgie et mise en scène : Elsa Gire PéchayreRegard extérieur occasionnels : Isabelle Ployet

Apport en production : Le département de la Lozère (48), La fabrique de Mimont (06), Scène 55 (06), Carcassonne Agglo et Le Chai de Capendu (11), Les Abattoirs de Riom (63)
Soutiens : Le Théâtre dans les Vignes (11), Usinotopie (31), Mixart Myris (31), ComCom des Avants Monts (34), La poudre d’escampette (34), Marionnettissimo (31), Mairie de St Pons de Thomières (34), l’Isle80 (84), Cyam (78), Topic (ES)

Site de la compagnie : www.ciealasnegras.fr


La fameuse invasion de la Sicile par les ours du 3 au 6 novembre



les résidences passées :

Clown-anne: Les abandons sont des choses légères

Du 7 au 13 septembre. > sortie de résidence sur invitation le 13 septembre à 17h00

La vie foisonnante d’une femme épanouie bien que seule au monde. Au premier degré on rit, surpris de ce rapport charnel qu’elle a avec tout ce qui l’entoure, avec ces objets inanimés à qui elle donne une âme. Les spectateurs du deuxième degré sentiront la détresse face à la conscience de la solitude de l’âme humaine mais retiendront la leçon de sagesse : se saisir de chaque occasion de jouir !


…………………………………………………………………………………………………

Mélimélodieux et déesses : 

  • résidence du du 14 au 25 octobre avec Nathalie Waller

Sur scène un tapis, des instruments de musique à vent à cordes pincées frottées etc..une musicienne, Un lutrin sur lequel est posé un carnet de chant… un peu spécial …Les chansons veulent être chantées !Elles disent « chante moi! » Leurs histoires veulent être racontées et je les raconte dans ce carnet de chant un peu spécial…. Les instruments de musique disent « joue moi ! ». Qui sait jouer ?  Les enfants !  Et jouer c’est inventer… Un spectacle interactif où l’on invente ensemble. pour les enfants à partir de trois ans .

Chansons, instrumentarium et vidéos .

 

…………………………………………………………………………………………………